Chemin de Saint Jacques

Découvrir ce territoire en tant que pèlerin ou visiteur, c’est sentir les pas qui ont tracé le Chemin au cours de l’histoire. Le Chemin de Saint-Jacques est un chemin bien balisé pour que les pèlerins puissent profiter de ce qu’ils découvrent au passage sur le chemin. Dans les centres urbains, la signalisation se fait avec une coque et des plaques, tandis que les sentiers sont marqués avec de nombreuses flèches jaunes.

Le Chemin de l’Intérieur (Irun-Hernani)

L’embouchure de la Bidassoa dans la baie de Txingudi sera le seul contact du randonneur avec la mer Cantabrique. Désormais, un itinéraire par les localités de l’intérieur de Guipúzcoa s’annonce, traversant perpendiculairement plusieurs vallées et grimpant plusieurs petites montagnes, comme le Santiagomendi, qui nous offrira un aperçu fantastique sur le relief basque

  • Km 0 Pont de Santiago

Nous démarrons au pont de Santiago, sur la Bidassoa, pour prendre à hauteur du Parc des Expositions l’avenue Real Unión qui nous mène jusqu’à la rue Santiago et par celle-ci, jusqu’à l’église Nuestra Señora del Juncal. De là, nous montons vers la place San Juan Harria, devant la mairie.


  • Km 1,5 Irun

La liaison au Chemin du Littoral part du Paseo Colón. Nous continuons par la rue Mayor pour nous diriger par l’avenue Elizatxo au quartier de Landetxa-Ventas. Juste avant d’arriver à l’auberge municipale, nous prenons à gauche la rue Belitz, qui monte et traverse le pont sur l’autoroute. Nous passons à côté de plusieurs fermes et marchons le long d’un ruisseau que nous traverserons peu après par un petit pont. Nous continuons jusqu’à une ferme où nous prenons un chemin qui nous conduit jusqu’à la route GI-3452.

Nous traversons la route et, en face de l’hôtel, nous trouvons un chemin qui descend jusqu’au fond de la vallée puis monte jusqu’à une piste cimentée, que nous prenons vers la droite. Après une descente prononcée, nous arrivons au quartier principal d’Oiartzun, Elizalde.


  • Km 10,8 Oiartzun

Après avoir traversé le centre d’Oiartzun, nous atteignons le quartier d’Iturriotz. Nous parcourons la rue principale et continuons par une piste en ciment jusqu’à aboutir à un sentier qui descend jusqu’à un ruisseau, que nous traversons par deux petits ponts. Nous montons en laissant derrière nous une ferme jusqu’à un col puis nous descendons jusqu’à la ferme Sorozarreta.

En passant par la place où sont célébrées les épreuves de traction de pierre par les boeufs, nous prenons la piste qui conduit à la ferme Manisene. Nous contournons la colline d’Imia par la droite et montons par l’ancien chemin à la chapelle Santiagomendi, importante référence pour les pèlerins de Compostelle et juchée tout en haut d’une colline, avec des vues splendides.


  • Km 20,3 Santiagomendi

Nous descendons jusqu’au parking et prenons à gauche une route étroite qui conduit à l’antenne de la colline adjacente, pour commencer à descendre en passant près de plusieurs fermes et du couvent des Augustines, et continuons notre descente jusqu’à Astigarraga.


  • Km 22,9 Astigarraga

Le Chemin se poursuit par la gauche pour atteindre le quartier d’Ergobia puis traverse le fleuve Urumea. Nous continuons sur l’avenue Zubigain jusqu’à une zone industrielle depuis laquelle, en passant sous la voie ferrée, nous accédons au quartier de La Florida puis nous montons jusqu’à la place Zinkoenea, dans le vieux quartier.

Le Chemin de Saint Jacques par la côte (Hondarribia-Donostia)

Le début du Chemin du Nord, autre nom du Chemin du Littoral, ne peut être plus chargé de symbolisme: il démarre au pont Saint-Jacques (ou Santiago)(Irun), qui franchit la frontière naturelle de la Bidassoa, ou à Fontarabie, si on préfère traverser en barque (Hendaia). Cette première étape est une synthèse parfaite des constantes que nous retrouverons tout au long du trajet: cordillères montagneuses se jetant dans la mer, comme Jaizkibel ou Ulía; embouchures à contourner, comme l’estuaire de Pasaia; sentiers avec des vues spectaculaires sur le litoral, villages marins comme Fontarabie et pour couronner le tout, Donostia-San Sebatián.

  • Km 0 Irun

Après avoir traversé le pont, nous prenons la voie cyclable qui longe l’embouchure jusqu’à la rue Santiago. Nous tournons à côte de l’église Nuestra Señora del Juncal et nous continuons par les escallers qui nous mènent jusqu’à la place de la mairie. Après celle-ci, le Chemin du Littoral et le Chemin Basque de l’Intérieur se séparent. Nous, nous continuons à droite pour prender le Paseo Colón et la rue Hondarribia jusqu’à Mendelu. Une fois passé le pont d’Amute, nous traverserons le passage piéton puis, après une zone de marécages, nous poursuivrons par un chemin vicinal jusqu’à la chapelle de Santiagotxo (5km)


  • Km 0 Hondarribia

Nous nous dirigeons par la rue Santiago vers le vieux quartier et nous montons jusqu’à la place d’Armes, devant le château. Nous descendons la Kale Nagusia pour passer sous la porte de Santa María et continuer à droite pour atteindre une rotonde près du calvaire de Santa Engrazia. À la droite de celui-ci, des escaliers en pierre montent et débouchent sur un chemin vicinal qui nous mènera jusqu’à la chapelle de Santiagotxo.


  • Km 3 Santiagotxo

Le Chemin se poursuit para une route entre des fermes. Peu avant d’atteindre une auberge privée, nous prenons le chemin qui monte vers la chapelle de Guadalupe, avec des vues impressionnantes sur la baie de Txingudi. À côte de la chapelle se trouve le fort de même nom, l’une des plus belles constructions défensives de Guipúzcoa.


  • Km 5,1 Guadalupe

Nous prenons la piste forestière qui démarre en face du sanctuaire et qui plus loin tourne à gauche pour contourner le mont Jaizkibel par son versant sud. Bien que certains pèlerins optent pour prendre cette piste à mi-versant, les vues depuis les hauteurs de Jaizkibel méritent bien qu’on s’efforce de suivre le Chemin officel. Celui-ci démarre par une forte ascension puis longe la cime en unissant les tours défensives construites durant la seconde guerre carliste.


  • Km 9 Jaizkibel

Au debut de la descente, nous atteignons un col et nous prenons à gauche le chemin qui descend vers la piste que nous avions laissée après Guadalupe. Une flèche indique la bifurcationvers l’auberge de Pasaia, mais nous continuons à descendre par le Chemin officiel, qui va à Lezo.


  • Km 13,8 Lezo

En arrivant à Lezo, nous descendons la rue Auñamendi et traversons la Place Saldise et la route pour Monter à la place de la basilique du Santo Cristo, célèbre pour son Christ imberbe. En montant par la rue Mayor, nous nous dirigeons vers Pasai Donibane.


  • Km 15,7 Pasai Donibane

À Pasai Donibane, nous empruntons son “unique rue”, si pittoresque, et aprés être passés devant la maison de Victor Hugo (aujourd’hui office de tourisme), nous arrivons à un calvaire, en face duquel nous prenons la barque qui effectue la traverseé vers San Pedro.


  • Km 16,2 Pasai San Pedro

Ap´res avoir traversé la baie, nous prenons à droite vers l´entrèe du port pour passer à côte d´Albaola Faktoria Maritime Basque, oú il est posible de voir en direct la construction dúne réplique du vaisseau San Juan, du XVIe siècle.

Sur l’esplanade d’entrée au phare, un sentier part à gauche, qui nos permet de contempler la côte et les anciens aqueducs, vestiges du réseau d’approvisionnement en eau potable de San Sebastián. Après un croisement, oú nous prenons à gauche, nous arrivons à un chemin vicinal près d’une école, nous tournons à droite et nous continuons vers le parc d’Ulía. En entrant dans le parc, nous laissons sur notre gauche la bifurcation vers l’auberge de jeunesse et nous commencons à descendre para une piste commode qui tourne sous le virage de la route, jusqu’à ce que San Sebastián apparaisse sous nos yeux. Ensuite, au premier croisement, nous prenons à droite pour descendre une forte pente qui nous mène à la plage de Zurriola. Après avoir passé l’édifice du Kursaal et traversé le pont de Zurriola, nous arrivons au Boulevard de San Sebastián, fin de l’étape.