La porte de San Nicolás

La porte extérieure date du XVIe siècle. Elle s’ouvrait sur un pont en partie fixe et en partie levis permettant d’enjamber la hauteur existant entre la porte et la fosse. La passerelle a été récemment réhabilitée et consti- tue aujourd’hui l’un des accès les plus pratiques pour entrer dans l’ancien bourg.

Au bout de la passerelle, le ravelin (ou demi-lune) de San Nicolás, construction extérieure qui défendait la porte, a également été réhabilitée récemment. La porte intérieure, vestige d’une ancienne porte gothique faisait partie des remparts mé- diévaux de la Cité. La rue San Nicolás, descendant depuis la Place d’Armes, aboutit sur cette porte.